puce VIDEOS RECENTES
Présentation BiopepsInterview Gaëlle BRIAND Siemens HealthineersInterview d'Annie PIETRANTUONO, Directrice Générale de la société BINDING SITE FRANCEInterview de Dorothée ALLARD, Responsable Marketing et Communication de la société MOBIDIAG
Interview de Matthieu GALAND, Responsable France de la société OXFORD IMMUNOTECInterview de François MACARY, Responsable des projets internationaux de la société PHAST SERVICESInterview de Grégory AXUS, Chef de Gamme AQT et AQURE de la société RADIOMETER FranceInterview d'Anne-Marie CHEVRINAIS, Directrice Marketing de la société SYSMEX France
Interview d'Alain COEUR, Directeur Consulting et Associé de la société VISKALI ACCInterview de Patrice ANCILLON, Directeur Général de la société WERFEN FranceInterview ABBOT Diagnostics FranceInterview BD
puce Inno­va­tions
HÉMOSTASE    Système d’hé­mo­stase auto­ma­tisé multi­pa­ra­mé­trique

S’ins­cri­vant dans la lignée recon­nue des systèmes de la géné­ra­tion Max, le nouvel auto­mate d’hé­mo­stase multi­pa­ra­mé­trique de Stago, le STA Compact Max 3, présente de nouvelles fonc­tion­na­li­tés signi­fi­ca­tives et atten­dues.

HÉMOSTASE    Une gamme complète de solu­tions dédiées à l’hé­mo­stase

Horiba Medi­cal a déve­loppé une nouvelle gamme d’ana­ly­seurs et de réac­tifs dédiés à l’hé­mo­stase : la gamme Yumi­zen G.
En élar­gis­sant son domaine d’ac­ti­vité à une disci­pline complé­men­taire de l’hé­ma­to­lo­gie, la société est désor­mais en mesure de propo­ser à ses clients une solu­tion dédiée et spéci­fique à chaque labo­ra­toire.

SPECTROMÈTRE    Nouvelle solu­tion de typage micro­bien

Bruker a annoncé le lance­ment lors du dernier congrès de l’ASM 2017 à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis), de sa nouvelle plate­forme nommée IR Bioty­per® pour le typage d’es­pèces micro­biennes, en quelques heures seule­ment.

BIOLOGIE MOLÉCULAIRE    Auto­mate de diagnos­tic molé­cu­laire tout-en-un

Le parte­na­riat entre Randox Labo­ra­to­ries, un des leaders du diagnos­tic in vitro au Royaume-Uni, et le géant alle­mand Bosch a abouti au lance­ment d’une nouvelle plate­forme de diagnos­tic molé­cu­laire : Viva­ly­tic.

MICROBIOLOGIE    Gamme complète pour détec­tion des résis­tances aux poly­myxines
Ces dernières années, les bacté­ries résis­tantes aux anti­bio­tiques, et parmi elles les enté­ro­bac­té­ries produc­trices de carba­pé­né­mases (EPC), ont pris une impor­tance clinique de plus en plus signi­fi­ca­tive. Néan­moins, les EPC restent habi­tuel­le­ment sensibles aux poly­myxines (Colis­tine et Poly­myxine B), des anti­bio­tiques dits d’an­cienne géné­ra­tion mais dont l’in­té­rêt théra­peu­tique a été récem­ment redé­mon­tré.
EQUIPEMENT DE LABORATOIRE    Tube de prélè­ve­ment sanguin d’ADN acel­lu­laire circu­lant pour les cancers et DPNI
Becton Dickin­son a annoncé la mise sur le marché du tube Blood ccfDNA, marqué CE-IVD, de PAXge­ne®. Ce tube de prélè­ve­ment en plas­tique qui contient un addi­tif breveté de stabi­li­sa­tion de l’échan­tillon et une tech­no­lo­gie BD Vacu­tai­ner® Hemo­gard™ pour aider à proté­ger la sécu­rité des travailleurs de la santé, a été conçu pour assu­rer des résul­tats précis et repro­duc­tibles dans les appli­ca­tions de tests de diagnos­tic molé­cu­laire utili­sant de l’ADN acel­lu­laire circu­lant (ccfDNA), tels que les tests du cancer et préna­taux non inva­sifs. Le produit a été déve­loppé par PreA­na­ly­tiX GmbH, une joint-venture entre BD et Qiagen.

 

puce Actua­li­tés

  

VIE DES SOCIETES    L’in­tel­li­gence arti­fi­cielle de Sophia Gene­tics s’ap­prête à révo­lu­tion­ner le diagnos­tic
Sophia Gene­tics, spécia­liste mondial de la méde­cine basée sur les données, est la première société au monde à avoir reçu le marquage CE-IVD pour son test géno­mique clinique par capture d’hy­brides.
VIE DES SOCIETES    bioMé­rieux acquiert Astute Medi­cal et renforce son offre en immu­noes­sais
bioMé­rieux, acteur mondial du diagnos­tic in vitro, a fait l’ac­qui­si­tion, pour envi­ron 90 millions de dollars en numé­raire, d’As­tute Medi­cal Inc., une société qui se consacre à l’amé­lio­ra­tion du diagnos­tic des patients qui présentent une défaillance d’une fonc­tion vitale, ou qui sont à risque de déve­lop­per une compli­ca­tion sévère, par l’iden­ti­fi­ca­tion et la vali­da­tion de biomarqueurs protéiques.
VIE DES SOCIÉTÉS    Qiagen pénètre le marché des tests multi­plexes syndro­miques grâce à Stat-Dx

Comme la société l’avait prévu en janvier, Qiagen a fina­lisé au second trimestre le rachat de Stat-Dx, une société privée déve­lop­pant une plate­forme multi­plexe de tests molé­cu­laires élabo­rés selon l’ap­proche syndro­mique. Basé sur la tech­no­lo­gie de PCR en temps réel, ce système permet, à partir des symp­tômes du patient, de tester simul­ta­né­ment les prin­ci­paux agents patho­gènes poten­tiel­le­ment respon­sables ou plusieurs cancers et ainsi d’évi­ter des succes­sions d’ana­lyse onéreuses et retar­dant la prise en charge.

VIE DES SOCIÉTÉS    Diaxon­hit fusionne ses deux filiales Euro­bio et InGen
Le 4 avril 2018, Diaxon­hit, groupe français leader dans le diagnos­tic médi­cal in vitro et les sciences de la vie, annonçait la fusion de ses deux filiales, Euro­bio et InGen, en une entité unique, euro­bio-ingen basé aux Ulis. Au-delà d’une simpli­fi­ca­tion struc­tu­relle, l’objec­tif de cette fusion est de fina­li­ser juri­dique­ment la mise en œuvre des syner­gies liées à l’ac­qui­si­tion d’Eu­ro­bio en mars 2017 afin de créer un acteur majeur du diagnos­tic et des sciences de la vie en France.
SCIENCES    Le vaccin anti-chla­my­dia en approche
Le CRI – Centre de Recherche sur l’In­flam­ma­tion (Paris Dide­rot/Inserm) – est porteur d’un projet de matu­ra­tion ambi­tieux de déve­lop­pe­ment d’un vaccin anti-chla­my­dia. Finan­cée par la SATT IDF Innov, cette recherche répond à la stra­té­gie mondiale du secteur de la santé portée par l’OMS, qui vise à lutter contre les infec­tions sexuel­le­ment trans­mis­sibles (IST) et qui appelle à une action immé­diate.
SCIENCES    Une méthode optique inno­vante pour l’océa­no­lo­gie, bien­tôt dans les LBM
L’ex­pé­di­tion Tara Océans visait à préle­ver du planc­ton pour étudier l’ef­fet du réchauf­fe­ment clima­tique sur les systèmes planc­to­niques et coral­liens. C’est pour répondre à une demande de biolo­gistes du projet que des cher­cheurs de l’Ins­ti­tut Lange­vin se sont mis en quête d’une méthode simple pour carac­té­ri­ser les virus dans des échan­tillons d’eau de mer.

 

puce Égale­ment dans Spec­tra Biolo­gie n° 234